plan

 

Au travers d’une réflexion sur les micro espaces, il me semble que l’on touche du doigt une issue à la question de l’habitat et donc par extension, de la survie de nos vieilles urbanités. Ne plus voir la maison avec une cuisine, une salle à manger, une salle de bain, un salon, des chambres et même un «  water closed », mais plutôt comme un dormir, manger, se laver, se soulager, devient nécessaire. La démarche de projet consiste alors à comprendre les vrais besoin d’intimité, gérer les circulations de manière compacte, penser l’espace ergonomique tout en ouvrant des perspectives possibles. Dans un contexte ancien, il est fondamental de comprendre ce que nous offre l’existant pour ce jouer de lui, le mettre en lumière, le mettre en scène ou bien le détourner. La surface n’est plus ici un critère de confort et de qualité, la valeur de l’habitat se charge dans la finesse de la composition en considérant l’échelle d’un être humain qui se déplace. Cette valeur peut être contenu dans un trait. Un trait devient alors précieux sans pour autant coûter cher.

Afin de développer le concept de micro-espace, je propose une micro-prestation pour un micro-budget.
Il est possible dans ce cas, de commander « une impulsion d’esquisse » Cette prestation comprend un relevé de l’existant ainsi que la définition du programme et des circulations.
Néanmoins, les petits espaces peuvent parfois être exigents au niveau des détails. La mission peut donc être élargie par la suite si le maitre de l’ouvrage le désire.

image-temoin-2013

imageTemoin2016

 

 

plan270515 

 

 

 



retours à la page "étapes de projet"