04 août 2014

1 maison = 3 maisons

Réhabilitation Rustrel (vaucluse, pays d'Apt, luberon)
Année : 2013 2014
Architecte : Marylène de Pedro
BET Béton : Didier Robert
BET Thermique : Frédéric Boucher et Yves Marmet

DSC01084 Insert

  

Le projet consiste en la réhabilitation d'une maison de village en vue de réaliser 3 logements.
L'objectif sera de conforter les besoins actuels, notemment en terme d'économie d'énergie, tout en conservant le caractère ancien de la bâtisse.

13-11-R+28

Entreprises:
Gros Oeuvre : Mario Saba - Saint-Saturnin
Second Oeuvre : DJE TAO - Bonnieux
Charpente : Eric Mialon - Saint-Martin de Castillon
Plomberie/électricité : Didier David - Caseneuve
Isolation : Isol'02 - Jonquière

RDC
Avant                                          Après
RDC15   RDC7

RDC13   RDC1

RDC16   RDC2

RDC14   RDC18

 

 

R+1
Avant                                          Après
12-08-27-R+116  14-03-00-R+14

  

12-08-27-R+114  14-02-11-R+18

12-08-27-R+11                 etage1

R+2
Avant                                          Après
etage23  etage28b

etage214  etage210

etage215  etage26b

etage24  etage21

 

Réhabilitation Rustrel (vaucluse, pays d'Apt)
Année : 2013 2014



retour à la page Réhabilitations 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


30 juillet 2014

2004 - 2015 : Interventions pédagogiques

  • de Sept 2004 à juin 2011
    Interventions régulières dans le séminaire « écrire l’espace public » séminaire mené par Michel Perloff à l’école d’architecture de Marseille.
  • Mai 2008
    Cours magistral de 2ème année à l’école d’architecture de Marseille sur la question de l’espace public.
  • Sept 2008, Juin 2009 et Mai2010
    Cours magistraux de 1ère  année à l’école d’architecture de Marseille sur la question de l’espace public. 

espace-public

 

  • Février à mai 2013
    "la piscine à caillou". Encadrement d’ateliers sur la question de l’espace public et réalisation d’une fresque place Jean Jaurès à Apt avec :
    - les adolescents du club jeune
    - 4 classes de CM1
    - les enfants de la place Jean Jaurès

    Commanditaire : atelier d’art visuel à Apt (atelier municipal)
    Partenaire : service animation jeunesse, réseau réussite scolaire, fondation des 3 cyprès

  • Mai 2014
    "léonjardinier"Encadrement d’ateliers sur la question de l’espace public à l’école primaire de cavaillon avec une classe de CM1.

  • Année scolaire 2015/2016
    Place de la juiverie : portrait d'une place
    Rue du septier  : portrait d'une rue
    lecture/dessin/écriture.
    Périscolaires - écoles Giono et Bosco à Apt, 2016

 

plus d'infos et d'images...

 

 

 

 

 



 

Retour à la page Parcours

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

17 mars 2014

Utilisation des matériaux

 

materiaux1 

Comment une règle ou charte pourrait-elle dicter l’ensemble des projets? Ceux-ci sont uniques, par leur situation qui met en scène un espace existant singulier, par leur programme, leur budget, leurs contraintes réglementaires, leurs habitants...

Chaque projet est donc une nouvelle règle du jeu où l’on redistribue les cartes, où de nouvelles énigmes sont posées. Parmi les outils de réponse, l’architecte dispose de divers matériaux à articuler.

Les matériaux ont dans un premier temps leurs caractéristiques mécaniques qui répondent à un besoin considérant l’environnement.

 

materiaux2

Ils ont aussi une expression qui entretient un rapport avec nos sens.  Il est donc fondamental dans une perspective écologique de prendre en considération ce rapport afin de respecter cet organisme vivant qu’est l’homme. L’architecte a donc la responsabilité de l’habile composition qui contribuera à la fabrication du milieu (lieu) permettant à l’homme d’exister non seulement comme un corps mécanique qui respire et qui  se déplace, mais aussi  comme un être à penser,  à sentir, à rêver.

 

 

 



  Retour à la page idées en vrac

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par Marylen de Pedro à 09:00 - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Le projet dans un environnement existant

 

main

Architecture, en tant qu'espace à habiter et non seulement à voir...

Ici, « l’habiter » prend racine dans les lieux que l’histoire nous laisse, des espaces qui reçoivent et accueillent le « public », des espaces nourris par la diversité et le temps des hommes, des lieux qui mettent en mouvement les émotions et nourrissent la mémoire. En ce sens, le territoire des hommes devient alors un véritable livre ouvert où des éléments naturels et bâtis prennent place dans l’espace, se retrouvent acteurs sur cette scène sans limite.

Le projet vise à intégrer ce récit infini pour révéler les acteurs existants et devenir un spectacle ouvert à d’autres acteurs avenir, hommes, femmes ou même architecture.

pas

« Pour l’architecte, l’œuvre est quelque chose de bâti où vient éclater, prendre vie, la possibilité d’habiter » François Fédier

 

 

 

 

 

 

 

 



 Retour à la page Idées en vrac

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par Marylen de Pedro à 08:57 - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
26 janvier 2014

Hôtel pour chevaux

Hangar pour chevaux
Localisation : Apt 84400 (Vaucluse, Luberon)
Année de réalisation de la mission : 2013
Surface : 250 m2
Architecte : Marylène de Pedro

Pers

Le projet se situe dans un centre équestre.
L'infrastructure existante ne permettant pas d'acceuillir correctement les chevaux, il s'agira de construire un hangar de 10 boxes suplémentaires.

L'idée sera dans un premier temps de bâtir une carcasse métallique afin que le maitre d'ouvrage dresse lui-même les murs en parpaings.

On provoquera, toute en gardant la trame régulière de la structure, un "glissement" de la couverture afin de créer une assymétrie de la façade et induire ainsi une diversité d'ambiances.

faç
structure

PM



retour à la liste constructions neuves

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par Marylen de Pedro à 11:48 - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 mars 2013

Réflexions faites...

 

main

 

 





Le projet dans
son environnement

materiaux1                

 

 



Utilisation
des matériaux


 

pg6

 

 

 

Diplôme de fin d'étude
2003/2004
Reconstruction de "la Juiverie" à Apt, morceau de ville à habiter. (>Voir intro)

pg5

 


Mémoire de 5ème année(début 3ème cycle) à l'école d'Architecture
2001/2002
Où se trouve l'espace public dans les espaces produits par un comportement totalitaire?
(>Voir intro)

pg4

 

 


Mémoire de 4ème année (fin 2ème cycle) à l'école d'Architecture
2002/2003
LA CLARTÉ, remède et poison pour l'espace public... (>Voir intro)

 



 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par Marylen de Pedro à 08:55 - Permalien [#]
Tags : ,
21 janvier 2013

La petite ferme

Réhabilitation, Bonnieux (Vaucluse, pays d'apt, Luberon)
architecte : Marylène de Pedro
Chantier en cours


insertion

Insertion2Il s'agit d'une ferme de 291m2 située sur les flancs nord du Luberon, la volonté est d'ouvrir au nord et d'y créer un accès. La solution envisagée est de faire une terrasse à l'emplacement d'une toiture de grange existante. Un escalier maçonné extérieur vient en offrir l'accès. Une "ouverture/fente" rentre dans la composition générale et anime la façade nord. Celle-ci conserve un caractère plus fermé que celle au sud.

Au sud, 3 baies sont réouvertes, la porte d'entrée du logement "Paco" devient fenêtre, la fenêtre du rez-de-chaussée, devient porte d'entrée, celle-ci présente d'ailleurs déjà un encadrement qui laisse à penser qu'elle a été porte dans le passé.

L'enduit est restauré.

Les toitures sont refaites à l'identique et couvertes de tuiles canales dans les teintes de celles existantes.

Le plan intérieur s'organise selon des plate-formes les plus accessibles possible compte tenu du fort dénivellé du terrain naturel.

 

coupe    

  



Retour à la page Réhabilitations

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par Marylen de Pedro à 10:29 - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
31 octobre 2012

La boîte qui s'ouvre...

Maison bois, maison individuelle
Localisation : Apt 84400 (Vaucluse, Luberon)
Années de réalisation : 2012-2013

DSC_2198

Le terrain, situé sur les hauteurs d'Apt est constitué de 3 longues terrasses , mais aussi de plusieurs jolies terrasses intermédiaires dont une avec un petit cabanon conservé.

Le projet consiste en la création d'une maison sur deux niveaux. Pour des raisons écologiques et pour atteindre de bonnes performances énergétiques, la maison sera réalisée en ossature bois avec finition en bardage vertical (+ bande d'interruption en enduit à la chaux) et toit terrasse en bac acier (RAL gris foncé et trame large évoquant le zinc). Le volume est simple par volonté esthétique, mais sa forme compacte permettra aussi une meilleure gestion et économie de l'énergie.  Le coût ainsi modéré de la construction permet un projet qui ne bénéficie que d'un budget limité.

La construction présente une Surface habitable de 90,60 m2.

Architecte : Marylène de Pedro
BET Structure : Didier Robert
BET Thermique : Frédéric Boucher et Yves Marmet

Entreprises:
Terrassement/Maçonnerie : DJE TAO - Bonnieux
Ossature bois et menuiserie : Ateliers des Eygaux - Apt
Plomberie/électricité : Didier David - Caseneuve

coupe

Elev2

PM

 

DSC_0001        DSC_0003       DSC_0020b

DSC_0011

DSC_0015        DSC_0018        DSC_0008

montFacade

montVolets

photos réalisées par ANGE/ALBERT 



Retour à la page Constructions neuves

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

14 avril 2012

Une maison en bois

nord

Construction bois. Maison d'habitation
Situation : Gargas (pays d'Apt, Luberon)
Année de réalisation : 2011

Il s'agit d'une maison sur simple Rdc. Son architecture est contemporaine tout en s'inspirant de formes traditionnelles.

La bâtisse se compose en deux volumes. L'un principal, appelé "campanile" du fait de sa hauteur, est l'espace central de la maison tant dans son utilisation que dans sa forme. L'autre volume abrite plutôt les pièces de services, plus privées (mis à part le salon) et vient encercler le premier.

Le "campanile" se veut être un dehors/dedans. Il est donc vitré en partie. La composition des menuiseries sur la façade Sud s'inspire des serres traditionnelles (un calepinage des menuiseries plus hautes que larges). 

Tout deux orientés au sud, le "campanile" et le salon seront dotés d'un système brise soleil qui les rendra habitables en plein été afin de minimiser une dépense d'énergie artificielle.

La construction comporte deux pentes qui "se croisent", toutes deux recouvertes de tuiles.
L'ossature étant en bois, un mur central en monomur assurera l'inertie de l'habitation.

Le revêtement de la maison est en bardage bois horizontal de teinte naturelle qui rapelle celle des troncs des cerisiers environnant.

Architectes : Marylène de Pedro et Jérôme Allène
BET StructureBE 2 TL

Entreprises:
Terrassement/Maçonnerie : Sarl Bouaiss - Viens
Ossature bois et menuiserie : Ateliers des Eygaux - Apt
Plomberie/électricité : Didier David - Caseneuve


PM

Cp

facades

Sud

 

 



 

retour à la liste constructions neuves

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par Marylen de Pedro à 15:13 - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
08 novembre 2011

Un lieu dénudé revêtu

insertionLocalisation : Apt (Vaucluse, pays d'apt, Luberon)
Maitre de l'ouvrage : M et Mme Palmèse
architecte : Marylène de Pedro
Années : 2009-2010

Entreprise Partenaire : atelier des Eygaux

detail

Notre terrain longe la rivière de la Doa. Il présente une forte pente vers celle-ci.
Les intempéries de 2008 ont causé un éboulement de terrain important, ce qui a mis à nu la roche se trouvant au nord la maison.
Le site s'est alors chargé d'un caractère particulier. L'idée d'une serre végétale viend le mettre en valeur et l'intégre à la maison.
Il s'agit là d'une construction légère qui prend comme sol celui existant résultant des dommages. Il n'est donc pas question d'une pièce habitable, aménageable et isolée mais plutôt d'un jardin couvert.
existantUne serre au nord résoud aussi les problèmes d'isolation et d'humidité dans la partie de l'habitation y attenant.

L'entrée originelle de la maison donnait sur le jardin et pénètrait directement dans la cuisine. De plus se trouvant en bas du terrain, son accès y était difficile autant pour le transport des objets encombrants que pour la circulation des personnes à mobilité réduite.

Ainsi une serre ouvrant vers la route permet aujord'hui, une entrée plus transitoire vis à vis des personnes peu familières, elle est aussi directement accessible depuis le stationnement des voitures.

 

plans

 



Retour à la page Exterieurs

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par Marylen de Pedro à 17:23 - Permalien [#]
Tags : , , , , ,